Nutzerkonto

Colin Crouch: L’étrange survie du néolibéralisme

Colin Crouch

L’étrange survie du néolibéralisme

Übersetzt von Yves Coleman

Broschur, 224 Seiten

Lorsqu'en 2008, la banque d’investissement Lehman Brothers fait faillite, on aurait pu s'attendre à ce que l'ère néolibérale touche à sa fin. Mais c’eût été méconnaître la véritable nature du néolibéralisme, qui ne se résume pas à la suprématie du marché sur l'État. Retraçant les batailles idéologiques et politiques qui opposèrent keynésiens – partisans du levier étatique – et « néolibéraux » – thuriféraires du marché –, Colin Crouch démontre que cette bipolarisation du débat ne permet plus de comprendre les enjeux contemporains du système néolibéral.

L'Étrange Survie du néolibéralisme s'efforce en effet de révéler comment ce combat s'est soldé par l'avènement de très grandes entreprises, un nouveau pouvoir qui fait désormais pièce à l'État comme aux marchés. Loin de s'apparenter à un aride examen des théories néolibérales, ce texte très accessible cherche à penser le rôle de la « société civile », la seule force, selon l'auteur, en mesure de faire face à la triade formée par le marché, l’État et les conglomérats.

« Voici l’ouvrage le plus important qui ait été écrit sur l'économie politique du capitalisme moderne depuis Keynes, Kalecki et Schonfield. » Philippe C. Schmitter, European University Institute

Meine Sprache
Deutsch

Aktuell ausgewählte Inhalte
Deutsch, Englisch, Französisch

Colin Crouch

Colin Crouch

est un politologue et sociologue anglais. Il a longtemps enseigné la sociologie et la politologie, puis la gouvernance et la gestion publique à la Warwick Business School (Grande-Bretagne). Son concept de « postdémocratie » représente une contribution majeure aux débats actuels portant sur le devenir de ce système politique.

« L'irresponsabilité de la finance est devenue un bien commun. »